A la Une, Société

Cherche zone blanche désespérément, le film de Marc Khanne

Le réalisateur Marc Khanne a présenté en 2014 son film documentaire consacré aux personnes électro-hypersensibles. “Cherche zone blanche désespérément” est le fruit de trois ans d’enquête, un travail journalistique qui donne la parole aux personnes affectées par les ondes électromagnétiques et qui soulève beaucoup de questions.

Pour quelles raisons en parle-t-on si peu ? “Une personne qui n’est pas touchée ne peut pas comprendre. Si c’est invisible, cela n’existe pas” témoigne un homme souffrant de cette pathologie. Paradoxalement, les technologies de communication ont contribué à exiler ces gens qui ont souvent des difficultés à faire reconnaître leur maladie auprès de leurs proches.

Bien entendu le problème concerne tous les territoires où les technologies sans-fil sont légions, le réalisateur met ainsi le projecteur sur les diverses associations qui militent pour sensibiliser le public à l’électrosensibilité. Des professionnels de santé sont également interrogés et livrent leur éclairage sur un phénomène qui demeure assez méconnu.

“L’homme est bioélectromagnétique, ces champs électromagnétiques qui sont dans l’air constituent une pollution environnementale qui perturbe nos échanges électriques endogènes” rapporte l’un d’entre eux.

Mark Khanne n’a même pas intégré tous les rushs des témoignages des personnes électrosensibles, tellement certains propos semblaient “incroyables”. C’est dire la douleur qu’endure ces hommes et ces femmes qui ont vu leur quotidien bouleversé subitement.

Plus d’infos sur http://www.electrosensible-zone-blanche-ehs-film.com/

Article précedentArticle suivant